Pilates : 2 exercices pour se tenir droit

Pilates

Publié le : 11 mars 20224 mins de lecture

Votre colonne vertébrale en dit long sur votre mode de vie. Une personne qui travaille longtemps dans la même position, qu’elle soit assise ou debout, a tendance à avoir des douleurs dorsales, ce qui entraine une mauvaise posture et d’autres problèmes plus graves. Dans ces cas, il est recommandé de faire des exercices quotidiens pour redresser son dos. Cela ne prend pas beaucoup de temps, il suffit de réserver 30 minutes de votre journée pour cette pratique.

Les bienfaits d’une posture correcte

Une bonne posture améliore la qualité de vie. D’abord parce qu’une personne qui ne prend pas soin de sa colonne vertébrale devient bossu. Deuxièmement, parce qu’une colonne vertébrale droite permet de positionner le corps et de le galber, ce qui permet d’augmenter l’estime de soi.

Un autre avantage d’améliorer la posture est l’augmentation de la confiance en soi. Une personne craintive et faible vit « timide », l’avez-vous remarqué ? En corrigeant la posture, l’individu devient plus confiant et croit davantage en lui-même.

Le Pilates est une méthode qui apporte de nombreux bienfaits à la santé, tant physique que mentale. La meilleure chose est que vous n’avez pas besoin de vous rendre dans un studio pour l’exécuter. Des exercices simples peuvent être réalisés à la maison, et même au travail, sans utiliser de matériel.

Apprenez deux exercices pour améliorer votre posture et profitez de tous ses avantages. N’oubliez pas d’effectuer la pratique dans un endroit sans trop d’interférences extérieures et portez des vêtements confortables. Ne faites pas les exercices sans l’autorisation de votre médecin, si vous avez de graves problèmes au niveau du dos.

Premier exercice : rotation de la colonne vertébrale

Les pieds sur le sol, légèrement écartés l’un de l’autre, à la largeur des hanches et dos droit. Placez vos mains vers l’avant, puis pliez vos coudes. Une main sur l’autre. Gardez votre tête en ligne avec vos mains. Commencez à tourner votre corps sur le côté, avec votre nez et votre regard toujours en ligne avec vos mains.

Tournez autant que vous le pouvez sans bouger vos pieds. Quelle que soit la raideur de votre dos, il est important de garder vos yeux et votre nez dans l’axe de vos mains.

Ouvrez vos bras, paumes vers le bas. Écartez les bras, comme si vous aviez l’impression que quelqu’un vous tire les bras. Pieds sur le sol et respiration fluide.

Fermez vos bras lentement, une main sur l’autre. Regardez au milieu de votre main et faites le mouvement vers l’autre côté. Pieds immobiles, torse immobile. L’intention est d’activer les muscles du centre. Tournez le plus loin possible. Répétez le mouvement de l’autre côté.

Inspirez, faites la rotation. Expirez, poussez avec vos bras.

Épaules détendues. Répétez le mouvement plusieurs fois.

Isolation

Baissez lentement vos bras et détendez-vous. Si vous préférez, tournez sur l’autre face. Répartissez le poids sur vos pieds. Inclinez progressivement la tête. Laissez vos bras aller vers l’avant. L’abdomen s’est contracté. Laissez les côtes se refermer.

Laissez la colonne descendre, comme si vos mains touchaient le sol. Descendez dans l’ordre de vos vertèbres. Descendez là où vous sentez que c’est possible, sans exagération. Ne forcez pas. Vos genoux n’ont pas besoin d’être pliés, car vous devez respecter votre limite.

Préparez-vous à grimper, il est essentiel d’avoir une contraction abdominale. L’abdomen est contracté afin de ne pas trop forcer le dos. Montez lentement, laissez le corps en arrière. Repositionnez le corps.

Répétez le mouvement. Descendez lentement, vertèbre par vertèbre. Ce mouvement implique finalement la flexibilité de la colonne vertébrale et la flexibilité de la hanche. Remontez lentement. En le faisant plusieurs fois, vous verrez comment votre corps s’y habitue et gagnera en souplesse.

Plan du site