Découvrez l’été avec les autos Cabriolet !

Publié le : 07 mars 20225 mins de lecture

Bonjour, je suis une décapotable. Mon vrai nom est en fait Cabriolet, mais je suis sûre que la forme abrégée est, depuis longtemps, devenue courante dans votre entreprise. Néanmoins, je suis connue comme le chien coloré proverbial. Ce n’est pas étonnant, parce qu’avec mon design, je ne suis pas dans mon élément ; parce que je suis « ouverte ». Je n’ai, donc, pas de toit, du moins pas un toit solide. Bien qu’il y ait des exceptions à la règle.

D’où vient mon nom

Cabriolet respectivement Cabriolet vient du français et signifie autant que : faire des câpres ou des cabrioles (cabrioler). Le Duden contient même une orthographe allemande, mais elle est rarement utilisée : Cabriolet. Mon nom existait bien avant que les gens ne conduisent en voiture. Vous l’avez probablement déjà deviné : devant la voiture se trouvait le carrosse. En fait, dans le passé, les harnais simples ouverts étaient appelés cabriolets. Ils étaient surtout destinés aux belles journées et aux excursions correspondantes.

Cette idée n’a pas changé jusqu’à aujourd’hui. Je suis une voiture pour les vrais connaisseurs avec un certain penchant pour la liberté. Ou en d’autres termes : avec le désir de prendre l’air à tout moment. Malheureusement, il y a un problème, le mauvais temps.

Qu’est-ce qu’une décapotable exactement ?

Mais même la pluie n’est pas un problème pour moi, je ferme juste mon haut. Vous êtes déjà au sec et vous n’avez pas à craindre la puissance déchaînée de la nature. C’est en fait ma définition. Je suis une voiture dont le toit peut être ouvert en le rabattant. Donc généralement, j’ai un toit ou plutôt une toiture, parce que j’existe en différentes versions.

Dans ce dernier cas, je suis bien sûr généralement « ouvert », ce qui est parfois un peu pratique. Vous hochez la tête, donc vous pensez aussi à la pluie. Ma troisième version est, donc, assez rare et se limite aux « fun cars », qui sont construits en petites séries par quelques constructeurs.

En général, j’ai deux portes, rarement quatre. Mes fenêtres latérales sont – puisqu’il n’y a pas de toit fixe – sans cadre. Dans le monde anglo-saxon, je suis généralement répertorié comme « convertible ». En tant que cabriolet à quatre portes, les Américains m’appellent « Sedan-Convertible » ou « Sedan-Cabriolet », c’est-à-dire « Cabriolimousine ». Les Britanniques, quant à eux, m’appellent aussi « Drophead » ou « Drophead Coupé », ce dernier signifiant un coupé avec un toit pliant. En conclusion, je suis un véhicule de niche .:Populaire par rapport aux breaks et autres, mais encore trop peu pratique pour beaucoup.

Ce qui me distingue du Roadster

J’offre de la place pour deux personnes ou, dans le cas d’une deuxième rangée de sièges, pour quatre ou cinq personnes. D’ailleurs, c’est ce qui me distingue du roadster. Celui-ci est ouvert comme moi, mais généralement conçu comme un biplace. Donc, en tant que cabriolet, je suis effectivement un roadster, mais un roadster comme la Mazda MX-5 – parce qu’il ne s’agit que d’un biplace – n’est pas un cabriolet. Certes, je suis un peu chicaneur sur ce point.

Ma capote est aussi une chose à part, car celle-ci est, également, disponible en différentes versions. Par exemple, ma capote peut être repliée et reposer sur le rabat supérieur. Dans ce cas, je vous conseille d’utiliser une bâche ; une couverture imperméable. C’est certes un peu lourd, mais cela protège mon haut de la saleté et de l’eau.

Il est, aussi, possible que ma capote soit repliée et qu’elle plonge dans le coffre. Avantage : mon haut est, de cette façon, protégé contre les intempéries et la saleté. Inconvénient : mon tronc devient beaucoup plus petit. La situation est similaire avec un hardtop. Vous voyez, pour les courses hebdomadaires de toute une famille, je ne suis, donc, que d’une utilité limitée.

Cabrio : Quelles sont les versions spéciales disponibles ?

Au fait, outre le roadster, il existe d’autres versions spéciales de mon véhicule que l’on appelle parfois à tort cabriolet. Par exemple, les cabriolets à portes et fenêtres fixes comme la Fiat 500C ou le DS3 Cabriolet. Mais ces derniers n’ont en fait qu’une ouverture de toit extra large avec un toit en tissu. Une autre version est la Targa avec une partie centrale amovible du toit, pour laquelle par exemple la Porsche 911 ou la Corvette sont célèbres.

Il faut, également, mentionner le Landaulet, dont seul l’arrière est ouvert. Enfin, le Phaeton est intéressant, un véhicule ouvert à deux ou quatre portes, qui n’a qu’un simple toit de secours.

Comme vous pouvez le constater, toutes les cabriolets ne sont pas les mêmes. Mais en tant que fan de plein air, je peux vous donner du plaisir sous toutes ses formes.

Plan du site